Cardiologie congénitale fœtale, pédiatrique et adulte  

Le service de cardiologie congénitale fœtale, pédiatrique et adulte de la clinique Pasteur - Toulouse est composée d’une équipe médico-chirurgicale multidisciplinaire expérimentée. Notre expertise médico-chirurgicale en cardiologie pédiatrique et congénitale, reconnue depuis plus de 50 ans, est la garantie d’une prise en charge spécialisée. Nous avons recours à des techniques et à des outils innovants pour le dépistage anténatal, le diagnostic, la prise en charge et le suivi à vie des cardiopahties congénitales ainsi que la prise en charge des anomalies du rythme cardiaque de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte.

  • Notre équipe médicale
  • Les pathologies traitées
  • Les examens pratiqués

Notre priorité : une prise en charge complète et optimale

Notre service de cardiologie congénitale fœtale, pédiatrique et adulte dispose d’un plateau technique de pointe, ainsi que de tous les outils innovants pour assurer un suivi optimal, du dépistage à la prise en charge.

Notre équipe médicale

Pour contacter l’équipe, une adresse mail cardiopathiescongenitales@clinique-pasteur.com

Les pathologies traitées

Les cardiopathies congénitales sont les malformations les plus fréquentes puisqu’elles concernent 0,8% à 1% des naissances.

Nous pouvons les dépister en anténatal grâce aux échocardiographies fœtales, ou à la naissance voire dans l’enfance et l’adolescence par une échocardiographie. Notre équipe est spécialisée dans le diagnostic, la prise en charge thérapeutique et le suivi à vie de ces patients grâce à un plateau technique de pointe : ECG, échocardiographie fœtale, échocardiographie de l’enfant et de l’adulte, échocardiographie d’effort, épreuves d’effort cardiaques et cardio-respiratoires avec mesure de la consommation en oxygène (VO2 max), explorations électrophysiologiques, imagerie cardiaque (scanner, IRM), cathétérisme cardiaque interventionnel, chirurgie cardiaque congénitale adulte.

En plus de la consultation de cardiologie pédiatrique et congénitale (enfants et adultes), notre équipe est spécialisée dans la prise en charge, du diagnostic au traitement, de toutes anomalies du rythme cardiaque de l’enfant et de l’adolescent comme les tachycardies (cœur rapide) et les bradycardies (cœur lent). Cela peut être analysé par une exploration électrophysiologique qui permet de faire le diagnostic et de traiter le trouble du rythme. (Par le Dr Combes Nicolas)

Les enfants peuvent naître avec ces anomalies, elles peuvent aussi survenir sur un tissu cicatriciel notamment après une chirurgie d’anomalie cardiaque congénitale.
Les symptômes peuvent être de la fatigue, des douleurs thoraciques, des malaises pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance.

Tout patient opéré d’une cardiopathie congénitale doit bénéficier d’un suivi spécialisé à vie :

Des problèmes médicaux spécifiques doivent être traités et anticipés : troubles du rythme cardiaque très fréquents, anomalies résiduelles pouvant nécessiter une correction, souvent par cathétérisme interventionnel, parfois par reprise chirurgicale. Les projets de grossesses doivent souvent être encadrés. Les autorisations/restrictions quant à l’activité physique/sportive/professionnelles doivent être évaluées spécifiquement.

Pour contacter l’équipe, une adresse mail : cardiopathiescongenitales@clinique-pasteur.com

Les examens pratiqués

Electrocardiogramme

L’électrocardiogramme est l’enregistrement de l’activité électrique du cœur dans son ensemble. Cette activité est mesurée en plusieurs points du cœur, appelés dérivations, et est enregistrée sous la forme d’une courbe pour chacune d’entre elles. Grâce à cet examen, il est possible d’identifier d’éventuels troubles du rythme et de dépister certaines pathologies en analysant l’activité cardiaque.

Pour cela, des électrodes sont posées sur la poitrine, les poignets et les chevilles. L’électrocardiogramme est indolore et ne dure que quelques minutes.

Echocardiographie fœtale

L’échocardiographie fœtale est un examen sécurisé et indolore. Il consiste à analyser avec précision la plupart des structures cardiaques du fœtus à la recherche de malformations cardiaques congénitales, anomalies des valves et des vaisseaux, telle une échographie obstétricale, en posant la sonde d’échographie sur le ventre de la maman. Comme pour toutes les échographies, cet examen repose sur l’utilisation d’ultrasons transmettant des images différentes en fonction de la densité des tissus qu’ils traversent.

L’utilisation de crèmes ou de pommades sur l’abdomen 24H avant l’examen est à éviter, pour faciliter l’analyse. Cet examen peut durer environ 15 à 30 min.

Echocardiographie des patients porteurs d’une cardiopathie congénitale enfants et adultes

L’échocardiographie d’une cardiopathie congénitale permet d’analyser avec précision la plupart des structures cardiaques à la recherche de malformations cardiaques de naissance, d’anomalies du muscle cardiaque, des valves et des vaisseaux. Pratiquée à la naissance, l’échocardiographie permet de confirmer le diagnostic d’une cardiopathie. À l’adolescence et à l’âge adulte, l’échographie du muscle cardiaque permet le suivi d’une cardiopathie et la surveillance de la stabilité hémodynamique, de l’évolution d’anomalies résiduelles, ou encore du bon fonctionnement des montages chirurgicaux.

Grâce aux images de l’échocardiographie, il est possible d’évaluer la nécessité d’une nouvelle intervention. Cet examen indolore peut durer jusqu’à 30 minutes.

Echocardiographie Trans Oesophagienne (ETO)

Une échocardiographie peut être réalisée sous AG en passant la sonde dans l’œsophage pour une étude plus précise des structures cardiaques, en particulier avant une chirurgie cardiaque, afin de guider le chirurgien en précisant le mécanisme de l’anomalie. Cela s’organise sur une journée en hospitalisation, après avoir vu l’anesthésiste.

Cet examen est indolore, et une sédation profonde est réalisée afin d’éviter les désagréments liés à la sonde dans la bouche, et il peut durer jusqu’à 30 minutes.

Cathétérisme cardiaque (examen pratiqué par le Dr Combes Nicolas)

Le cathétérisme cardiaque est une méthode d’intervention invasive permettant de mesurer la pression dans les cavités cardiaques et de vérifier le bon fonctionnement. Le cathétérisme cardiaque est également utilisé dans un cadre thérapeutique, par exemple pour la réparation de certaines malformations cardiaques, pour dilater une valve rétrécie ou pour remplacer une valve par voie percutanée (remplacement valvulaire pulmonaire chez les patients avec Tétralogie de Fallot par exemple).

Lors de cet examen indolore, une petite sonde flexible, appelée cathéter, est insérée dans une artère ou une veine du pli de l’aine ou du bras pour rejoindre le cœur. Un sédatif est administré par perfusion pour favoriser la détente, et l’endroit par lequel est inséré le cathéter est anesthésié. Cet examen dure entre 30 minutes et une heure, et nécessite d’être à jeun depuis la veille

Exploration électrophysiologique (examen pratiqué par le Dr Combes Nicolas)

Lors de cet examen, on explore le fonctionne électrique du cœur en introduisant par voie fémorale un cathéter spécifique relié à un système informatique, pour analyser l’activité électrique du cœur, cela va permettre de faire comprendre le mécanisme, de localiser la voie anormale, faire une cartographie électrique du circuit et en déduire le diagnostic.
Ensuite le cardiologue va pouvoir supprimer et donc ablater la voie accessoire, en la brûlant soit avec de la chaleur (radiofréquence), soit avec du froid (par cryothérapie) à proximité des zones à risque comme le nœud atrio ventriculaire

Le patient entre en hospitalisation la veille de l’exploration, doit rester ensuite 24H la jambe allongée après l’exploration puis peut sortir le lendemain.

L’intervention a lieu en 2 temps :

1ère partie – Exploration électro-physiologique
On va procéder à une exploration du fonctionnement électrique du coeur. Pour cela, on va introduire et faire monter vers le coeur – via la veine ou l’artère fémorale (dans le pli de l’aine) – un cathéter spécifique relié à un système informatique – afin d’analyser l’activité électrique du coeur et, le cas échéant, de réaliser des tests de stimulation cardiaque. On va ainsi pouvoir comprendre le mécanisme de l’emballement, établir une cartographie du circuit et en déduire un diagnostic.

2ème partie – Ablation du trouble du rythme
Le diagnostic établi, on va procéder à la suppression (= l’ablation) de la source du dysfonctionnement. Dans la pratique, on va venir brûler l’anomalie, soit avec de la chaleur (radiofréquence), soit avec du froid (cryothérapie) à l’aide d’un cathéter d’ablation.

La RADIOFRÉQUENCE est le plus souvent
utilisée car, étant plus puissante, elle
diminue les récidives.


La CRYOTHÉRAPIE, moins puissante,
présente des avantages en termes de
sécurité sur des zones à risque, par exemple
à proximité du noeud atrio-ventriculaire
ou d’une artère. En effet, le froid peut être
modulé de façon graduelle et réversible,
permettant de s’assurer l’absence de
complications électriques.

Epreuve d’effort et épreuves d’effort cardio-respiratoires avec mesure V02 max

L’épreuve d’effort et les épreuves d’effort cardio-respiratoire avec mesure V02 max évaluent le fonctionnement cardiaque lors d’un effort physique et de mettre en évidence d’éventuelles anomalies du rythme, de la pression artérielle, de la circulation coronaire, et de surveiller un traitement cardiaque. À travers ce test, on évalue également la consommation maximale d’oxygène que le patient peut fournir. Les mesures physiologiques sont effectuées au repos, pendant l’effort, au maximum de l’effort, et durant la phase de récupération.

L’épreuve d’effort, qui dure de 15 à 30 minutes, a lieu sur un tapis roulant ou un vélo. Elle nécessite la pose d’électrodes sur le thorax pour analyser le rythme cardiaque, la prise de tension artérielle, et le port d’un masque permettant d’évaluer la réponse respiratoire. Il est nécessaire de prévoir des affaires de sport, une bouteille d’eau et une serviette de toilette.

L’échographie cardiaque d’effort couple l’échographie cardiaque (imagerie à ultrasons) et le test d’effort et permet d’évaluer le fonctionnement du cœur lors d’un effort physique. Le but est de mettre en évidence notamment des anomalies de valves cardiaques, contraction du cœur, ou de pressions dans le cœur, mais aussi de détecter des anomalies du rythme ou de tensions artérielles, au cours du test.

L’échographie cardiaque d’effort, dure environ de 15 à 30 minutes, et se pratique sur un vélo spécifique. Elle nécessite la pose d’électrodes sur le thorax. Il est nécessaire de prévoir des affaires de sport, une bouteille d’eau et une serviette de toilette.