Ancre

Chirurgie ophtalmologique : Chirurgie du glaucome

Descriptif

Cette maladie de l’œil atrophie le nerf optique. Elle détériore insidieusement le champ visuel avec menace de cécité. Parmi ses multiples causes, la plus fréquente et la plus importante est l’existence d’une pression trop élevée dans l’œil. 

Il existe 3 méthodes pour abaisser la pression : les collyres, le laser et la chirurgie. Votre ophtalmologiste vous propose celle qu’il estime la plus apte à préserver le plus longtemps possible votre vision. Lorsque le glaucome progresse et/ou que la pression oculaire n’est pas suffisamment abaissée médicalement ou par le laser, votre ophtalmologue pourra vous proposer une intervention chirurgicale.

 

Comment se déroule l'intervention ?

Les interventions anti-glaucomateuses sont regroupées sous le terme de chirurgie filtrante. Cette chirurgie représente un geste chirurgical majeur, car elle consiste à inciser l’œil pour en abaisser la pression. Ces incisions sont refermées par des points de suture. Elle est réalisée sous anesthésie locale. L’œil peut être insensibilisé par des injections de voisinage. Une anesthésie générale est également possible.
Documents de référence
Previous picture
Next picture
Durée
L’intervention se fait en hospitalisation ambulatoire.
Vous entrez le matin à la clinique et vous ressortez 2 à 6 heures après l’intervention selon le type d’anesthésie. Il est possible dans certains cas que vous restiez une nuit sur site.
Vous ne pourrez pas conduire, ni repartir seul. Il faudra que vous soyez accompagné.

 

Anesthésie

L’œil peut être insensibilisé par des injections de voisinage ou uniquement par l’instillation de gouttes.
Une anesthésie générale est également possible.