Ancre

Chirurgie cardiaque thoracique et vasculaire : Pontage coronarien

Descriptif

Le cœur est un muscle très puissant qui a besoin d’oxygène pour se contracter. L’oxygène est apporté par le sang qui circule via les artères coronaires. Tout rétrécissement d’une de ces artères constitue un obstacle à une bonne irrigation du muscle cardiaque (myocarde) entrainant une souffrance du myocarde, au pire un infarctus, (lésion irréversible de la partie du myocarde non vascularisée).
 
La chirurgie consiste à contourner la zone de rétrécissement artérielle en effectuant un « pont » entre l’aorte et l’artère coronaire atteinte à l’aide d’un greffon : un vaisseau, veine ou artère, issu du patient lui-même.
On peut utiliser :
 
- la veine saphène interne, qui ramène le sang du dos du pied à la face interne de la cuisse.
- l’artère mammaire interne, qui chemine derrière le sternum jusqu’au diaphragme.

 

Ces vaisseaux peuvent être enlevés car ils sont suppléés par d’autres vaisseaux sanguins.
 
Vidéo

Documents de référence

Divers

Les symptômes :

- peuvent passer inaperçus dans un premier temps
- ressemblés à une angine de poitrine : douleurs thoraciques avec sensation de serrement survenant à l’effort et disparaissant à l’arrêt, mais pouvant aussi survenir au repos.

 

Les principaux facteurs de risque :

- Le cholestérol
- Le tabac
- L’hypertension artérielle
- Le diabète
- L’excès de poids ou l’obésité
- La sédentarité


 

Previous picture
Next picture
Anesthésie

Cette intervention nécessite une anesthésie générale.