Ancre

Cardiologie générale : Coronarographie

Descriptif

L’artériosclérose est une maladie des artères aboutissant à un dépôt de graisse sur la paroi des artères entraînant un rétrécissement de la lumière et un épaississement de la paroi des artères. 

Suite à une douleur brutale à la poitrine, une fatigue inexpliquée, un essoufflement, un examen (épreuve d’effort, scintigraphie cardiaque…), vous allez avoir une coronarographie.

La coronarographie est un examen diagnostique et thérapeutique permettant de faire le meilleur choix de traitement pour combattre l’artériosclérose soit par : 

- des médicaments,
- des angioplasties transluminales (dilatation des coronaires au ballonnet) et/ou mise en place de stent, ressort permettant de maintenir l’artère coronaire ouverte
- de la chirurgie cardiaque (pontage des coronaires).

La coronarographie permet de faire un bilan exact des atteintes (rétrécissement ou occlusion) de vos artères coronaires.

 

Comment se déroule l'examen ?

Pour réaliser l'examen, la voie d'accès est souvent dans l'artère fémorale droite (pli de l'aine) mais peut aussi être réalisé par l'artère radiale (au niveau du poignet droit).
Après avoir effectué une anesthésie locale, le médecin place un petit tuyau permettant le passage des sondes (catheter). Il fait cheminer ce cathéter jusqu'à l'origine des artères coronaires en remontant dans l'aorte. L'examen se passe sous contrôle visuel sur un écran. Une fois en place, un produit de contraste est injecté et plusieurs clichés sont réalisés afin de visualiser le réseau vasculaire.
A la fin de l'intervention, le catheter est enlevé et le vaisseau est comprimé. Il est nécessaire de rester allongé quelques heures.

 

Vidéo
Documents de référence

Divers

Les raisons au retard très souvent pris :

 

1. Notre service accueille les urgences c'est à dire les patients qui sont en train de faire un infarctus (crise cardiaque) et dont il faut déboucher l'artère en extrême urgence. Ces interventions peuvent décaler le programme d'autant.

 

2. Quand il y a une indication d'angioplastie c'est à dire de traitement par ballonnet et stent des lésions coronaires, nous essayons toujours de le faire le jour même. Après la coronarographie, nous informons le patient sur l'état de ses coronaires, prenons l'avis de son cardiologue traitant, rediscutons avec le patient pour prendre l'indication d'angioplastie. Bien entendu, avant la coronarographie il est impossible de prévoir combien de patients seront dilatés le jour même, et cela aussi décale les programmes mais c'est, à notre avis, dans l'intérêt des patients qui peuvent ainsi le plus souvent rentrer chez eux dès le lendemain de leur examen.

Previous picture
Next picture
Durée

La coronarographie dure en général 15 à 30 minutes. L'examen nécessite en général une hospitalisation de 24h.

Anesthésie

Elle se réalise sous anesthésie locale.