Ancre
  • Clinique Pasteur Cancer Oncomip

    Présentation

    La Clinique Pasteur est titulaire d’autorisations d’activité de soins délivrées par
    l’Agence Régionale de Santé (ARS) Midi-Pyrénées :

    - Chirurgie des cancers (thoraciques, digestifs, urologiques, ORL, maxillo-faciaux, gynécologiques et mammaires). 
    - Chimiothérapie ou autres traitements médicaux spécifiques du cancer
    - Traitement par radiothérapie externe et/ou curiethérapie

     

     

    Conformément aux recommandations de l'Institut National du Cancer (INCa) :

    - La Clinique adhère à la Tumorothèque régionale de Midi-Pyrénées depuis juillet 2007.
    - La Clinique est membre du réseau régional de cancérologie de Midi-Pyrénées, Oncomip, depuis septembre 1999.

     

  • clinique-pasteur-parcours-de-soin

    Parcours de soins

    Tout au long de votre parcours de soins, vous serez amené à rencontrer plusieurs médecins, spécialisés en oncologie qui, en lien avec votre médecin traitant, se concertent de façon permanente pour déterminer les traitements adaptés. Votre parcours de soins comprend trois phases majeures.

     

    Phase 1 : Etablir le diagnostic pour définir la meilleure stratégie de traitement
    La confirmation du diagnostic intervient lors de la première ou de la deuxième consultation. Il repose sur les résultats des examens radiologiques, sur l’analyse des prélèvements et de votre bilan biologique (prise de sang). Tous ces éléments diagnostiques sont pris en compte et discutés au sein d'une réunion de concertation pluridisciplinaire afin de vous proposer la meilleure stratégie de traitement possible.

     

    Phase 2 : Mettre en œuvre les traitements et vous accompagner
    Les traitements peuvent être diversement associés selon une stratégie individualisée.
    Une consultation d'annonce avec un soignant  peut vous être proposée. L'équipe peut également répondre à vos éventuels besoins d'aide psychologique, diététique, sociale, etc.…

    Télécharger la plaquette liée aux soins de support en oncologie.

     

    Phase 3 : Surveiller après les soins
    Après les traitements faits à la Clinique, votre surveillance médicale sera faite en lien très étroit avec votre médecin traitant.

  • Clinique Pasteur Cancer équipe

    Equipes spécialisées à votre service

    La Clinique Pasteur propose une offre de soins performante et de qualité grâce à la disponibilité et la qualification de ses équipes.

     

    Un médecin référent à chaque étape de votre prise en charge
    Après avoir établi le diagnostic, il vous explique votre traitement (PPS : Programme Personnalisé de Soins). Il est votre interlocuteur privilégié tout au long de votre traitement. Il vous informe et vous conseille ainsi que votre entourage. Il assure la coordination de votre surveillance avec ses collègues des autres spécialités. Il informe votre médecin traitant de l’évolution de votre traitement.

     

    Les médecins des autres spécialités
    Ils travaillent en concertation avec les médecins référents. Ceci permet de vous proposer la prise en charge thérapeutique la plus efficace et la mieux adaptée. Ils sont les plus habilités à répondre à vos questions dans le domaine de leur spécialité.

     

    Le responsable de service
    Il est responsable de l’organisation de votre prise en charge, de la continuité et de la qualité des soins qui vous sont dispensés, qu’il s’agisse d’un traitement en ambulatoire ou en hospitalisation complète. Il est, avec les médecins référents, votre interlocuteur privilégié.

     

    Les équipes soignantes (infirmiers et infirmiers spécialisés, aides-soignants, brancardiers)
    Ils contribuent au bon déroulement de votre prise en charge. Ils assurent la mise en œuvre et la surveillance de vos traitements, la réalisation des soins techniques, de confort et d’hygiène en veillant à la qualité des relations de soins. Les brancardiers facilitent vos déplacements dans l’établissement. Chacun est à votre écoute et peut répondre à vos questions ou vous orienter vers le bon interlocuteur.

  • clinique-pasteur-alimentation-pendant-traitement

    Alimentation pendant les traitements

    Dans les services d'hospitalisation, le personnel des services hôteliers vous propose des menus adaptés à votre état de santé et conformes aux prescriptions médicales. Si vous souffrez d'une perte et/ou d'un faible appétit une alimentation enrichie fractionnée en 5 ou 6 prises pourra vous être proposée.

     

    A votre domicile, vous pourrez mettre en application les conseils nutritionnels délivrés par les diététiciennes. Dans le cadre du Comité de Liaison de l'Alimentation et de Nutrition (CLAN), les diététiciennes de la Clinique Pasteur ont réalisé une plaquette d'information sur les conseils nutritionnels pendant la chimiothérapie

  • clinique-pasteur-traitement-innovant

    Traitements innovants et essais cliniques

    Dans certains cas, le médecin peut vous proposer de participer à un essai clinique (on parle aussi d'essai thérapeutique). Il s’agit d’études scientifiques dont l'objectif est de rechercher de meilleures modalités de prise en charge du cancer, en termes de prévention, de dépistage, de diagnostic, de traitement ou de qualité de vie.

     

    Les essais cliniques sont indispensables pour faire avancer la recherche. Ils sont le seul moyen fiable de prouver qu’un traitement est plus efficace qu’un autre ou qu’il comporte plus de risques. Ils peuvent également avoir pour objectif d’évaluer précisément certains aspects d’un traitement déjà connu.

     

    Si vous souhaitez participer à un essai clinique, le médecin vous expliquera les objectifs et les bénéfices attendus de l’étude, le ou les traitements utilisés et leurs effets secondaires éventuels, ainsi que les examens de surveillance à réaliser.  

     

    Participer à un essai clinique, c'est

    -

    faire progresser les connaissances médicales au bénéfice de tous les patients,

    - avoir accès à un traitement innovant, en particulier lorsqu'il n'existe pas de traitements ou que les traitements existants sont inefficaces ou mal tolérés.
    -

    souvent source d’espoir et ne diminue pas vos chances de guérison. En effet, si vous supportez mal le traitement étudié ou si votre état de santé s’aggrave pendant l’essai, votre participation sera interrompue pour reprendre le traitement habituel.

    A tout moment, vous pouvez décider, de vous-même, de quitter un essai clinique.

     

    Les équipes médicales de la Clinique Pasteur participent à des essais cliniques institutionnels ou industriels. Des attachés de recherche clinique (ARC) prennent en charge les essais auxquels participent les praticiens de la Clinique. 

     

    Un site utile pour s'informer

    Vous pouvez consulter le registre des essais cliniques français en oncologie de INCa.

  • clinique-pasteur-dossier-communicant

    Dossier communicant de Cancérologie (DCC)

    Le Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) est un outil informatique régional (avec extension nationale) de gestion des données médicales des patients atteints d’un cancer qui :

     

    - facilite la transmission entre les professionnels de santé des données relatives à votre prise en charge quelque soit le lieu où vous suivez un traitement
    - est accessible à l’ensemble des acteurs de la prise en charge et sert donc de support à la coordination des soins et au suivi de votre prise en charge en cancérologie
    - est construit sur une base commune nationale en lien avec le Dossier Médical Personnel (DMP) et permet ainsi des échanges sécurisés entre les établissements, la médecine de ville et les organisations de soins à domicile

      

    L’accès à ces informations répond à des normes strictes de confidentialité et de sécurité : ce sont uniquement les membres du réseau Oncomip, qui se sont déontologiquement engagés, qui bénéficieront de ces accès. Le nom des professionnels qui consultent le dossier est mémorisé ainsi que la date et l’heure de consultation.
     

    Vous pourrez à tout moment obtenir ces informations en vous adressant à la direction d’Oncomip.
    Vous avez bien entendu le droit de refuser l’informatisation de votre dossier. Vous pouvez vous y opposer totalement ou partiellement. Dans le cas d’une autorisation partielle, vous pouvez préciser la nature des limitations et le nom et prénom des personnes auxquelles vous souhaitez interdire l’accès au dossier, en écrivant à l'adresse suivante : Direction du Réseau : Oncomip  / Tumorothèque Régionale , 1 avenue Irène Joliot Curie I.U.C.T.O, 31059 Toulouse cedex 9