Ancre
  • CRC-logo

    CRC - Commission de Recherche Clinique

    Depuis sa fondation, les médecins de la clinique Pasteur se sont impliqués dans la recherche clinique dans le but de faire progresser les pratiques médicales et améliorer la prise en charge des patients.

    L’ensemble des  spécialités médicales participent à cette recherche : la cardiologie (cardiologie générale, cardiologie interventionnelle, rythmologie), la cancérologie incluant la radiothérapie, l’imagerie médicale, l’urologie, la pneumologie, l’algologie, la gastro-entérologie, la chirurgie digestive, la chirurgie gynécologique, l’anesthésie-réanimation, la rhumatologie, l’endocrino-diabétologie,  l’infectiologie, l’ophtalmologie et la microbiologie clinique-l’infectiologie

    Les domaines couverts par la recherche clinique sont variés incluant la prévention et le diagnostic des maladies, le traitement et le suivi des patients.

    Cette implication dans la recherche clinique se manifeste à travers la participation à des protocoles multicentriques, nationaux et internationaux, mais aussi la mise en place d’études internes.

    La clinique Pasteur dispose d’une commission de recherche clinique (CRC) dont le rôle est de promouvoir et d’évaluer de nouveaux protocoles de recherche, d’en faciliter le déroulement, d’en suivre l’évolution.

    Plusieurs projets de recherche couvrant de nombreuses spécialités et présentés par des équipes de médecins, mais aussi d’infirmiers sont retenus et soutenus chaque année.

    A ce jour, les praticiens de la clinique Pasteur sont coauteurs de plus de 400 publications (dont 80 en 2017) indexées sur la « National Library of Medicine » (PubMed).

    La liste des publications est disponible ici.

  • Clinique Pasteur CR2C partenariat CHU

    Partenariat public privé

    Dans un contexte d’augmentation du nombre de patients atteints de pathologies cardiaques et d’évolutions importantes en matière de recherche, la Clinique Pasteur et le CHU de Toulouse ont décidé de combiner leurs expertises en matière de recherche clinique en cardiologie et dans un premier temps en cardiologie interventionnelle.

     

    Ce projet a donné naissance à la création du Centre de Recherche Clinique en Cardiologie de Toulouse, le CR2C Toulouse.

     

    Toulouse compte deux structures reconnues à l’échelle nationale et européenne pour leurs compétences en cardiologie, l’une est privée et l’autre publique. En effet, la Clinique Pasteur et le CHU de Toulouse occupent la première place française en cardiologie interventionnelle avec 5000 angioplasties coronaires et 300 poses de valves aortiques percutanées par an.

     

    Contacts

  • Clinique Pasteur CR2C Objectifs

    Rôle et objectifs

    Fédérant des équipes d’excellence, cette coopération permettra concrètement de développer et d’harmoniser les activités de recherche clinique des deux établissements, notamment par une information réciproque et des choix communs sur les essais cliniques de cardiologie interventionnelle.

     

    Le CR2C Toulouse permettra aux industriels du dispositif médical et du médicament un accès facilité au recrutement des patients des deux équipes, un dynamisme certain pour réaliser les inclusions prévues dans les délais et un engagement des deux établissements sur des réponses rapides en termes de faisabilité.

     

    En créant le Centre de Recherche Clinique en Cardiologie de Toulouse, la Clinique Pasteur et le CHU de Toulouse souhaitent devenir l’un des tous premiers centres européens de référence dans le domaine de la recherche clinique en cardiologie interventionnelle.

  • clinique-pasteur-expertise-au-service-patient

    Expertise au service du patient

    Ce centre permettra de construire une véritable plateforme de recherche, permettant à terme de mettre au point de nouvelles stratégies thérapeutiques et diagnostiques pour le bénéfice des patients souffrant de pathologies cardiaques.

     

    Le CR2C Toulouse confortera également l’attractivité de Toulouse dans le domaine de la recherche en cardiologie et offrira aux patients des opportunités supplémentaires d’accéder à l’innovation thérapeutique par le biais des protocoles de recherche.